L’accord vin et musique, une réjouissance de l’oreille et de la langue…


En cette journée de fête de la musique je pose la question de savoir quelle musique va avec notre vin ? Ou encore comment marier les partitions et les arômes ? La question peut vous sembler saugrenue, et pourtant les liens entre musique et vin sont plus nombreux qu’on pourrait le croire…

Rappelons d’abord que Dionysos est le dieu du vin, mais aussi du chant dramatique et de la danse. Sans parler des orgies dionysiaques, qui unissent le vin et la musique dans une unique fête des sens. Notons également que le lexique du vin et celui de l’analyse musicale ont plusieurs vocables en commun : “belle attaque”, “harmonie”, “puissance”, “élégance”, “profondeur”, “finale”, etc.

À chaque occasion son breuvage, sa mélopée : pourquoi pas alors se mettre en quête de l’accord vin et musique qui ravira l’oreille et la langue ?

Certes, mais en ce cas, quel vin va avec quelle musique ? A ce sujet, cédons la paroles aux sommeliers, cavistes, et vignerons qui ont un avis sur la question. Le sommelier François Chartier vous propose les accords suivants :

  • Écoutez Au pavillon des lauriers, d’Alain Bashung avec un xérès Fino d’Andalousie, des figues séchées et du jambon séché espagnol. La tonalité arabisante et classique de la chanson se marie parfaitement avec ces douceurs du sud.
  • Les oies, par Karen Young, se déguste avec un riesling allemand et un poisson à la vapeur de romarin. Cette chanson à texte, sombre, du terroir, répond en effet délicieusement aux notes minérales et vibrantes du riesling.
  • Hallelujah, de Leonard Cohen, s’accompagne d’un porto Tawny.

Plus musique classique, le caviste Frédéric Roederer, lui, suggère :

  • Écoutez la Petite musique de nuit, gaie, enlevée et légère, en dégustant un Champagne rosé.
  • Un Chablis Grand Cru Grenouilles accompagne à merveille les accords langoureux et subtils d’un Boccherini.
  • La virilité discrète d’un grand Bourgogne est rehaussée par les meilleures partitions de Dizzy Gillespie.

Enfin, les vignerons et musiciens Séverine et Gilles Contrepois, qui produisent du Fitou, du Muscat de Rivesaltes et du Corbières au Domaine Grand Guilhem, organisent des soirées Vin et Musique. Avec par exemple :

  • Un Corbières Rosé 2005 avec I want to be happy, d’Ella Fitzgerald
  • Un Fitou 2004 avec le Concerto pour Saxophone alto, d’Alexandre Glazounov
  • Un Rivesaltes Rancio 5 ans d’âge et Iberia (Livre 1, « El puerto »), d’Isaac Albeniz
  • Vendanges Ultimes, un Moelleux 2000 issu de Grenache Gris et Noir avec Le Roi Arthur (ouverture) d’Henry Purcell.

Vous avez le sentiment de ne pas encore maîtriser les règles de l’accord vin et musique ? Sachez qu’il existe une application gratuite pour IPhone, WineDJ, qui vous conseille un choix de musique selon votre bouteille. Vous n’avez qu’à rentrer le vin que vous buvez, son l’appellation ou cépage, ainsi que l’ambiance (où vous buvez et avec qui), et une playlist avec musiques en streaming vous est envoyée, c’est la magie des temps modernes!

Envie de boire un bon vin en écoutant de la musique ? On trouve une kyrielle de festivals musique et vin dans les domaines de notre région, il y en a pour tous les goûts (Jazz, rock, ou classique).

En conclusion : on pourrait dire que le verre est une salle de concert, il existe un verre idéal pour une musique idéale. Les vignerons sont les artistes, tantôt compositeur, tantôt interprète et les cépages leurs instruments…

Sources : Dyovino

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s